Loading...
Chroniques d'albumsMusique

As you were – Liam Gallagher (2017)

L’ancien membre du groupe de rock alternatif Oasis a sorti un nouvel album ce mois-ci. Décryptage de As you were, son premier album solo.

La saga Oasis

Oasis, c’est le groupe de rock alternatif des années 90. Avec des tubes comme Wonderwall, Don’t Look back in Anger ou Live Forever, le groupe est resté dans les annales du rock.

Le titre Don’t Look Back In Anger est même revenu d’actualité en juin dernier lors du concert donné en solidarité aux victimes de l’attentat terroriste du concert d’Ariana Grande à Manchester, One Manchester. A cette occasion, le chanteur de Coldplay, Chris Martin a repris ce morceau accompagné du guitariste du groupe Johnny Buckland, comme un hymne à la paix, le tout en présence de Liam Gallagher. Lui-même a ensuite chanté Live Forever avec Chris Martin à la guitare.

Après leur séparation compliquée en 2009 dans les coulisses du festival Rock en Seine, les deux frangins sont partis chacun de leur côté. Noël a ainsi récemment annoncé la sortie d’un nouvel album et a fait une tournée en compagnie de U2. C’est donc maintenant au tour de Liam de sortir son premier album solo.

Quelques hymnes au sein d’un style Oasis encore bien présent

Oasis, c’était la voix de Liam et de Noël (et une façon de chanter atypique) ainsi que la guitare acoustique, la guitare électrique, la batterie et un piano. Tous ces éléments sont bien présents dans cet album et le style est peu différent des meilleures années de Oasis. Et cela reste malgré tout d’actualité.

L’uniformité musicale de certains titres est un peu dommage et l’album nécessite un certain nombre d’écoute pour être apprivoisé complètement. Heureusement, les titres Wall of Glass, For What it’s worth et Come back to me sont les points culminants d’un album d’une grande qualité générale. Le premier est d’ailleurs l’ouverture de l’album et permet de partir sur une très bonne dynamique. La ballade For what it’s worth provoque aussitôt des frissons et la chair de poule par sa belle musicalité qui accompagne la voix de Liam Gallagher.

D’autres titres comme Greedy Soul ou You better Run seront clairement des titres de stade ou festivals, des titres sur lesquels chanter, danser et se lâcher.

Une présence incroyable sur scène

Le 28 octobre prochain, Taratata fêtera ses 25 ans avec un concert exceptionnel télévisé sur France 2. Ce concert a été tourné le 23 septembre au Zénith de Paris et Liam Gallagher était présent. Pour des raisons liées à l’émission le chanteur n’a interprété que deux titres. Mais quelle présence ! Il a instantanément happé les 6000 spectateurs sur For What It’s worth et Wonderwall. On oubliera le fait que presque personne n’a su chanter sur Wonderwall pour l’accompagner pour souligner que ce fut un grand moment.

Désolée pour la qualité réduite d’images, mais je n’ai pas pu résister de mettre une vidéo de l’exact évènement qui n’est pas encore passé à la TV.

Une raison de plus pour aller profiter de ce bel album en live dès que l’occasion se présentera. Il est actuellement lancé sur une tournée irlandaise puis américaine, mais il ne fait aucun doute qu’il sera présent sur les festivals européens cet été (comme le Lollapalooza Paris en 2017).

2 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *