Loading...
Chroniques d'albumsMusique

Evolve – Imagine Dragons (2017)

Le troisième album studio du groupe américain Imagine Dragons est sorti le 23 juin 2017.

Un pause bien méritée et un retour fracassant

Début Février 2016, le groupe annonce une pause pour le reste de l’année 2016. Après une tournée de un an pour soutenir le deuxième album Smoke + Mirrors et 6 ans de création non stop derrière eux, le groupe a besoin de souffler. Pourtant, dès début 2017, le groupe annonce petit à petit à son retour.

Le 1er février 2017 sort le premier single du nouvel album Believer. Succès immédiat du titre qui devient le troisième titre du groupe à rentrer dans le top 10 du classement américain Billboard Hot 100.  Fidèle à leur style particulier entre l’électro, le hip-hop et le rock, le titre marque par ses paroles parfois violentes, reste en tête, donne envie de danser et sublime la voix puissante du chanteur, Dan Reynolds.

Les titres Thunder, Whatever it Takes et Walking the wire suivront en tant que single promotionnels avant la sortie officielle de l’album. Thunder connaitra également un succès important, renforçant l’anticipation et l’excitation autour de la sortie de l’album.

Un renouveau ?

Le chanteur du groupe et parolier principal du groupe s’est plusieurs fois exprimé publiquement à propos de son combat contre la maladie (dépression, anxiété et spondylarthrite ankylosante). A cette image, les albums précédents étaient beaucoup plus sombres (Radioactive, Demons, Gold,…). Ce nouvel album est résolument plus positif, lumineux dans ses textes et dans les mélodies entraînantes. La vidéo officielle du titre Walking the Wire illustre bien ce renouveau personnel du chanteur, avec une vidéo très sympathique marquant des instants de vie avec sa femme.

Un mélange explosif de genres

Comme à leur habitude, on retrouve un peu de tout dans leurs titres: De l’EDM, aux guitares de rock, à la batterie et grosses caisses qui les accompagnent depuis Radioactive en passant par le débit du Hip-Hop. Leur talent à mélanger tout ça sur les singles déjà cités mais aussi Rise Up, I’ll make it up to you et Mouth of the river de façon harmonieuse est toujours là et on en profite !

Certaines chansons sortent de l’ordinaire comme Yesterday ou Start Over et Dancing in the dark et ne sont pas évidentes à aborder immédiatement. De l’électro plus prononcée, une chanson structurée différemment, et une ambiance vraiment étrange déroutent l’auditeur sur les premières écoutes. Pourtant, Yesterday passe sans aucun souci l’épreuve du live avec une performance électrisante au Lollapalooza Paris en juillet dernier.

Des versions acoustiques magnifiques

Autre point que j’apprécie énormément chez les musiciens de Las Vegas, leurs chansons en version acoustique prennent une nouvelle dimension. La plupart des membres étant multi-instrumentistes, on retrouve des versions avec des guitares acoustiques originales, un violon, d’autres percussion et toujours la voix de Dan Reynolds. Un vrai bonheur musical authentique.

Je ne peux que vous encourager à aller écouter la session d’enregistrement faite au All Saints Studio, vos oreilles vous remercieront !

https://open.spotify.com/embed/album/0kFojclwKS2epbuzKVKx6s

Et si vraiment vous aimez, courrez écouter la version acoustique de It’s time ou Radioactive du premier album. Si vous aimez la guitare et des arrangements complexes, vous allez être servi !
Une tournée électrique

Qui dit album, dit tournée. La meilleure partie ! De ce côté là, les américains ont été très généreux avec pas moins de 5 dates en France dont 2 à Paris (Bercy).  Si vous n’avez pas déjà vos places, cela sera compliqué d’en avoir d’autres. Elles se sont vendues en un clin d’œil dès la date de leur mise en vente. K.Flay a récemment été annonce comme première partie. Si vous les avez en mains, on se retrouvera peut être sur la date parisienne !

22406471_888742437942693_7903893747422652279_n

 

 

5 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *