Un Week-end à Londres

Londres - Tower Bridge

Un week-end à Londres

Pour ce nouveau carnet de voyage, je vous emmène dans la capitale anglaise le temps d'un week-end. Je voulais en premier lieu me rendre à Londres pour un concert à l'O2 arena, mais j'en ai profité pour visiter la ville quelques jours de plus. Prêt pour une balade à l'heure anglaise ?


La musique

Pour ce carnet de voyage, je vous propose des morceaux peu connus du groupe londonien Coldplay. [Okay, okay, je vous vois venir avec vos gros sabots. Oui, Coldplay a aussi fait (et fait encore) de belles chansons qui ne sont pas que commerciales. Les sceptiques pourront aller sur youtube voir leurs performances live de chansons telles que God Put a Smile Upon your Face ou Clocks]. Cerise sur le gâteau, cette performance live date du Main Square Festival (A Arras, en 2011). On enchaîne donc Cemeteries of London et Violet Hill, toutes les deux tirées de l'album Viva la Vida or Death and all his Friends. Les deux titres font références à des lieux de Londres.

Profiter de Londres à pieds

Comble de la chance du voyageur, nous avons profité d'un temps ensoleillé tout le week-end. Le centre-ville de Londres n'étant pas si étendu, se balader tranquillement à pieds dans les rues de la capitale anglaise est un bon moyen de partir à sa découverte.

Londres - sur le bord de la Tamise

Londres - sur le bord de la Tamise

Quelques exemples d'itinéraire:

  • Remonter à pied le long de la Tamise entre London Bridge et The Millenium Bridge puis remonter jusqu'à la gare de King's Cross et de Saint-Pancras. [The Millenium bridge est la  passerelle au début du film Harry Potter et le Prince de Sang Mêlé, lors de l'attaque des détraqueurs.] Après la cathédrale Saint Paul, on traverse des quartiers résidentiels sympathiques, avec de jolies maisons alignées et plein de petits squares habités par des écureuils peu farouches.

 

  • Relier Camden Town et Hyde Park, voir le quartier de Covent Garden pour les plus courageux et sportifs en passant par Primrose Hill, Baker Street [Sherlock Holmes], Marble Arch, Le magasin Harrods, Green Park et en remontant Picadilly ou The Mall jusqu'au bout. Il ne faut pas louper la vue sur une bonne partie du centre de Londres depuis Primrose Hill et la décoration intérieure des étales de nourriture du magasin Harrods.

 

  • Partir de Trafalgar Square, passer devant le 10 Downing Street, Big Ben (actuellement en travaux), The Westminster Abbey, The House of Parliament, traverser le Victoria Tower Garden, et prendre le temps d'admirer la vue sur Londres depuis le Lambeth Bridge. Retour par la rive sur la droite vers le London Eye.

Pour les plus aventuriers, il y a une autre méthode. Testée et approuvée. Définir un point d'arrivée, se repérer une première fois sur le plan, et partir globalement dans la bonne direction. Interdiction de regarder le plan à toutes les intersections, on travaille le sens de l'orientation, tout en découvrant des coins sympas.

Vue depuis le London Bridge

Petite rue dans Londres

Petite cours privée dans Londres

Vue depuis le Lambeth bridge sur le London eye et the house of parliament

Vue depuis Primrose Hill

Westminster Abbey

The House of Parliament

Saint Pancras International station

Picadilly circus

Quelques visites de musées

Londres est une ville extrêmement riche en musées. Les plus célèbres ont une renommée planétaire: the British Museum, the Tate modern, the National Gallery, The Natural History Museum, la liste est très longue. Spoiler: ............ je n'en ai fait aucun. Le grand soleil et le temps réduit du séjour m'ont plutôt poussé à rester à l'extérieur pour profiter de l'ambiance de Londres. A deux exceptions près, puisque sur les conseils de ma cousine, guide touristique de luxe pour ce week-end, nous avons visité The London Tower et The Tower Bridge.

The London Tower

Cette forteresse datant du XI siècle est située sur les bords de la Tamise. Outre l'attrait architectural du donjon appelé la tour blanche et des remparts, on y trouve les joyaux de la couronne. Elle abrite également les corbeaux du royaume dont la légende dit que si les 6 corbeaux quittent la forteresse, le royaume anglais s'écroule. Dans un élan pragmatique bien anglais, ils conservent 7 corbeaux de façon permanente à la forteresse... On ne sait jamais.

Les corbeaux de la couronne

La tour Blanche

Les bâtiments sont jolis, la rétrospective historique sur leurs utilisations au cours des siècles très intéressante, mais la visite des joyaux de la couronne m'a laissée de marbre (ou de diamants, de saphir, d'or... ok, je sors). Une visite en demi-teinte donc, surtout au vu du prix d'entrée (22,80 livres sur internet, à l'avance pour un adulte).

The Tower Bridge

Ce pont iconique de Londres peut se visiter. On s'immerge alors dans l'aventure de sa construction dont l'histoire commence en 1876 par un concours d'architecture. En montant dans les étages, on découvre une belle vue sur Londres, ainsi que des explications sur le mécanisme d'ouverture du pont pour laisser passer les plus gros bateaux. Après avoir traversé le pont, on arrive à salle des machines. J'ai passé un super moment à comprendre les jeux d'engrenages et de vapeurs qui actionnaient le mécanisme au siècle dernier.

Petit conseil: arriver tôt, à l'ouverture, et réserver ses billets sur internet pour économiser quelques livres (8,70 pour un adulte, sur internet).

Vue du Tower bridge

Vue depuis les galeries du tower bridge

escaliers tower bridge

Tower Bridge à Londres

Les quartiers alternatifs

Soho est un quartier historique et connu à Londres pour sa mixité sociale et le développement de cultures alternatives qui l'accompagne souvent. Son atmosphère particulière et sulfureuse depuis les années 1970 a inspiré plusieurs groupes de rock anglais. Si le lieu est devenu TRES touristique depuis, vous pourrez toujours trouver des petites boutiques sympas dans le coin de Carnaby Street, avec un coup de coeur pour la cour intérieure de Kingly court qui propose de nombreux restaurants. Little Chinatown se trouve également dans ce coin.

Camden Town, situé à l'est de la ville est parfois appelé le "nouveau Soho". Rassemblant de nombreux marchés, c'est ici aussi un haut lieu des cultures alternatives. J'ai adoré découvrir les différents marchés et rester des heures à parcourir les étales. On y trouve des créations en déco, mode et bijoux mais aussi de la musique, de vieux appareils photos et d'autres objets vintage. Entre chaque marché, on peut prendre le temps de trouver et admirer les fresques de street art et de déguster la nourriture des food trucks bordant la rue.

Les amoureux de street art auront un point de passage obligatoire. A l'est de la capitale anglaise, se trouve le cœur du quartier bangladais et indien. Quel rapport ?  Située entre la gare de Shoreditch Hight Street (London Overground) au nord et la gare de Aldgate East (Lignes District et Hammersmith & City) au sud, la rue de Brick Lane Road concentre le plus de fresques d'art urbains au m². Si je n'ai pas encore percé à jour le mystère du lien logique entre culture bangladais et street art, je ne peux que vous conseiller cet endroit. Entre les boutiques vendant des beigels turques à tomber par terre, les œuvres d'art, le marché vintage ici aussi (ouvert les jeudi, samedi et dimanche), les cafés sympas, les boutiques de vinyles, on aurait pu y rester la journée entière. Seul hic, le froid, le vent et le train prévu quelques heures plus tard ont refroidit notre motivation (c'est le cas de le dire ! :p) pour y rester plus de quelques heures.

Brick Lane Road

Brick Lane Road

Brick Lane Road

Brick Lane Road

Voilà la fin de notre week-end à Londres. Si je devais résumer les incontournables:

  • Profiter de la ville en s'y baladant (en allant jusqu'à s'y perdre) surtout si le beau temps est au rendez-vous. Londres a une belle atmosphère que l'on ressent surtout en sortant des lieux très touristiques.
  • Aller découvrir Camden Town et Brick Lane Road
  • Profiter d'un concert avec le public anglais, quelque soit le lieu. Frissons garantis, l'ambiance est vraiment super, tout le monde chante en cœur.
  • Pour les fans de musique, aller faire un tour aux studios The Bakery et Abbey Road. On ne se refait pas, et il y aura sûrement moins de monde que devant les lieux "Sherlock" et "Harry Potter".
Logement

Nous avions fait le choix d'un hébergement près de l'O2 arena pour pouvoir aller et revenir facilement du concert du vendredi soir. Le quartier de North Greenwich est un peu excentré au sud est de Londres, mais reste facile d'accès grâce au métro. Nous avons trouvé une chambre sur booking peu chère (162e pour 2 personnes pour 3 nuits) en réservant à l'avance.

Transport

Eurostar depuis Paris: 76e A/R en partant un vendredi et en revenant un lundi des vacances scolaires parisiennes de février. Billets pris à l'avance (novembre)

Sur place: Oyster card (5 livres + rechargement ). On ne peut payer que 8 livres maximum par jour sur le réseau londonien, tout transport confondu. Si vous logez dans un quartier un peu éloigné, comptez cette somme par jour pour être tranquille pendant vos déplacements. Sinon, privilégiez les bus et la marche à pieds.

Repas

Nous n'avons pas vraiment trouvé de bonnes adresses pour des repas sur le pouce le midi. Un bon compromis peut être de manger un petit-déjeuner complet anglais le matin et d'espacer le prochain repas.


Informations pratiques

6 Replies to “Un Week-end à Londres”

  1. Super article et superbes photos, comme d’hab’ !
    Je valide la musique de l’article 😀 et je valide aussi l’exercice d’orientation pour découvrir une ville!! ^^
    En tout cas merci pour les infos, je repasserai très certainement sur ton blog avant d’organiser un petit tour de Londres !

    1. On l’a fait avec Amandine. Une fille s’est arrêtée pour nous demander si on était paumées… Heuuu, comment dire non ?
      Tu as prévu d’y aller bientôt ?

    1. Je comprends bien, c’est exactement ça pour moi aussi.
      La nourriture n’était pas exceptionnelle, mais le reste était au top 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *