Loading...
Chroniques d'albumsMusique

Tales from the Backseat – The Academic (2018)

Image mise à la une Tales from the backseat the academic

Cela fait un peu plus d'une semaine que le premier album de The Academic est sorti et il a déjà conquis l'Irlande. Classé 1er des ventes/streaming de cette semaine devant Ed Sheeran, Tales From the Backseat a fait une entrée tonitruante. Bienvenue dans l'univers de The Academic.

The Academic est un groupe de rock-indie irlandais fondé en 2013. Ils sont passés sur le devant de la scène en 2017 grâce à deux singles Bear Claws et Permanent Vacation qui ont capté l'attention de la scène indie. Après avoir fait le buzz médiatique pour une version originale de la vidéo de leur titre Bear Claws enregistrée grâce à un délai sur les lives facebook entre la prise de direct effective et son déclenchement, ils ont dévoilé leur premier album Tales from the Backseat le 12 janvier dernier.

La première chose à dire c'est que cet album ne révolutionne pas le genre du rock-indie. C'est un album consensuel et accessible, dans le bon sens du terme. Facile à écouter, on plonge dès les premières secondes dans l'univers de ces quatre gars irlandais dans la vingtaine qui explorent des thèmes récurrents: la transition entre adolescence et vie adulte, la vie festive et nocturne, les premières relations ... Les paroles sont parfois un peu naïves et simplistes, mais avec des chansons vieilles de 4 ans, on peut espérer que les prochains titres feront échos de la maturité et de l'expérience qu'ils ont acquis depuis.

La tracklist

  1. Permanent Vacation
  2. Bear Claws
  3. Different
  4. I feel it too
  5. Bite My Tongue
  6. Fake ID
  7. Northern Boy
  8. Television
  9. Why can't we be friends
  10. Girlfriends

C'est sur le plan musical que le groupe se démarque. Si l'influence des The Killers, The Kooks et The Strokes est revendiquée par les membres et se retrouvent dans les mélodies, le groupe a construit et développé son identité musicale au-delà à coups de riffs de guitares et de basse accrocheurs. L'album est constitué de 10 titres (presque) tous efficaces pour 33 minutes à jongler entre rock, pop-rock et pop-punk américaine. Ainsi, dès le refrain de Permanent Vacation le groupe rentre dans le vif du sujet avec un riff accrocheur et une batterie dynamique. Bear Claws, Different, Bite my Tongue, Fake ID sont tous de très bonne qualité et permettent d'enchaîner avec de l'énergie et de la bonne humeur les titres.

La fin de l'album est un peu moins intéressante avec Northern Boy qui tombe à plat. Une mélodie un peu trop monotone et des paroles sans échos rendent le titre vide, sans supplément d'âme. Why can't we be friends est meilleur mais le dernier titre Girlfriends est un peu trop niais pour être accrocheur.

The Academic fait partie de cette génération de jeunes groupes de rock "made in UK" et ont des ressemblances évidentes avec The Hunna, The Sherlocks, Blaenavon ou Circa Waves. Cette talentueuse génération prendra bientôt la relève du rock UK à l'international. Toutefois, même au sein de cette mouvance britannique,ce premier album garde une identité et une âme bien à lui doublée d'une grande qualité musicale.

Conclusion: on a hâte de les voir en live et de suivre la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *